herbartstrasse 3
ch - 8oo4 zürich

route de chalais 28
ch - 3965 Chippis

+41 44 510 33 93
info@raum404.ch

urban design

No-oil Cointrin, Geneva

The no-oil Cointrin project is structured on local clean energy networks and on a climate network. It is a city of short paths, healthy and habitable, productive and qualitative and deeply linked to its energy landscape...

The no-oil Cointrin project is structured on local clean energy networks and on a climate network. It is a city of short paths, healthy and habitable, productive and qualitative and deeply linked to its energy landscape.

No-oil Cointrin also means completely changing the paradigm of people's movements, transforming a non-place for more than 17 million passengers a year into an environment rich in biodiversity for the 30,000 new inhabitants who live and work there. Transforming the Cointrin site into a new district of Greater Geneva means eliminating the largest consumer of fossil fuels from the landscape and giving the site the chance to produce clean energy and absorb CO2.

reconnecting with the soil

The transformation of the Cointrin site is based on the existing nature of the soils. Only the asphalt soils of the airstrips are densified to preserve the permeable spaces as much as possible. The new constructions offer "controlled permeability". Many roofs are suitable for above-ground crops and photovoltaic greenhouses. All buildings are connected to a central meteor water collection network, which is then returned to the valley system and the Large Reservoir.

Permeable soils are planted. In the center of the airport the rows of various trees form a productive nursery, and at the edge of the agricultural land orchards and farms complete the local food production system. Planting an urban nursery means absorbing the CO2 of Greater Geneva, and distributing trees in existing urban spaces with adapted species capable of positively conditioning the urban climate of the entire agglomeration. The distribution of trees throughout the territory will therefore have a positive climatic effect for Greater Geneva, the nursery will be a kind of urban air conditioner!

The nursery is habitable, it participates in the quality of public spaces, and shares its soil with the lines of the greenhouses in the open ground. In this integrative logic, we also propose agroforestry in the existing agricultural fields and the densification of the bocage system typical of the Pays de Gex. The superposition of landscape and agricultural structures is favorable to the urban climate, biodiversity and has a positive impact on CO2 absorption. In addition to being a productive area, it is also a Great Park with beautiful open esplanades in the spirit of the German Volkspark. Large climatic corridors cross the site.

a site connected to the world by a new generation transport network

The aviation crisis has triggered a new discourse on the European rapid transit network. Cointrin is linked internationally by the EuroTube, a less energy-intensive means of transportation with a smaller footprint. In a moderate scenario, capsules of 20 to 25 people could reach Zurich in 17 minutes. Zurich Airport, which has the greatest development potential and less pollution in the conurbation, will be able to take precedence in international air traffic from Switzerland. The transport network can colonize the network of high-voltage power lines, which offer spatial potential to complement the current overloaded rail network. 

restructured green corridors

Wooded cordons cross from Cointrin and connect existing forests and wooded cordons with the "de Braillard" green corridors. These greenways play a major role in the urban microclimate since they extend the climatic qualities of the forests to the urbanized areas and have a positive influence against the urban heat island effect. A dense plantation of different species has a positive impact on biodiversity which will be able to find quality transition areas. In a post-covid-19 city, green corridors connect places of relaxation, which become accessible and combine the urban environment with the countryside by creating a continuity between built and vegetal.

the roads of Saint Luc, a walkable city

The life during the Covid-19 showed us the relevance of designing an efficient soft mobility network with an integrated local renewable energy network.

Generous covered lanes follow the existing mobility axes to connect the large landscape to the urbanized areas. The massiveness of the architecture allows to integrate the excavated earth of the canton of Geneva. Large massive arches support a tree-lined walkway in the open ground. These arcades are reminiscent of the portico of Saint Luke in Bologna. This innovative and vernacular solution will be able to reconcile a network of rapid soft mobility, protected by the weather, below the arches, with a network of tree-lined walks above the arches.

The high-performance soft mobility network is also the network that connects local energy production sites to consumption sites, and thus becomes a new aerial network of renewable and climatic energies,

the water network

The Cointrin site is structured by a water network, which collects rainwater, thermal water discharges and waterways currently channeled under the airstrips. New and neighboring districts and neighborhoods, such as the Meyrin pond, Vernier, Grand-Sacconex, etc., will be able to be connected directly to the Vengeron pumping station of the GéniLac network. The built structures connected to the system will thus be able to benefit from a cooling and heating system thanks to a thermal coupling. A Large Reservoir, serving as a watershed for excess water, will thus be created in the heart of the site.

A new agro-urban fauna and flora will be able to enrich the local biodiversity. A large leisure area will be created around the Large Reservoir. Thanks to an excellent connection by the Saint-Luc roads, this stretch of water could become a new leisure destination in Greater Geneva, thus completing the current offer. As we now know, the post-Covid-19 city and the post-oil city are cities where leisure activities can be enjoyed nearby. Waterways lined with real wooded cordons, continuous vegetation corridors, will form gullies favourable for rainwater management and irrigation of local crops.


type of mandate : Greater-Geneva Consultation

client : Fondation Braillard architectes

study period: 2020

programs: post-oil city, zero-carbon renewable energy production and consumption network, productive city, mobility network, housing, public spaces and facilities

site size: 225ha

architecture and urban planning: Raum404

persons in charge: Lucile Ado, Oscar Buson

photography : Nicolas Sedlatchek

image : The Big picture

architecture

Collège des Parcs, Neuchâtel

L’extension de l’établissement scolaire du Collège des Parcs, s’intègre avec les volumes hauts et filiformes qui se développent à l’ouest de la rue de la côte. Le caractère urbain est ainsi mis en valeurs dans une continuité historique avec la rue...

L’extension de l’établissement scolaire du Collège des Parcs, s’intègre avec les volumes hauts et filiformes qui se développent à l’ouest de la rue de la côte. Le caractère urbain est ainsi mis en valeurs dans une continuité historique avec la rue. L’alignement stricte du bâtiment et la construction poussée au bout des limites parcellaires, permettent de libérer au maximum les espaces extérieurs de la cour au nord.

Le volume de l’extension se développe en trois corps différenciés dans la hauteur et dans la profondeur du côté de la cour d’école, alors que depuis la rue de la côte le volume suit les limites parcellaires et l’alignement. La volumétrie entre ainsi en dialogue avec les petites bâtisses du haut de la route et ne cherche pas un lien direct avec l’édifice monumental historique du Collège des parcs.

accessibilité

La cour d’école est désormais accessible également depuis l’ouest avec un nouvel escalier dans la continuité directe de celui qui donne accès à la cour au sud. Les accès existants sont conservés (rue des parcs) ou remplacés (rampe pompiers et escalier majeur de la rue de la côte).

développement typologique

Construire l’extension du Collège des parcs à Neuchâtel, c’est se confronter à une bâtisse monumentale, témoin d’un passé représentatif des premiers établissements scolaires.

Le Collège des Parcs se détache dans le paysage urbain par sa façade massive qui rappelle les bâtiments standardisés dont le type a été développé déjà dans la deuxième moitié du XIXème siècle. La typologie du collège existant s’organise autour d’une distribution centrale par un hall représentatif avec deux ailes dont les espaces utiles sont desservis par un couloir au nord.

 Le projet un deux trois, soleil ! se base sur la typologie classique des bâtiments scolaires de petite taille que l’on retrouve dans toute la Suisse et particulièrement en Suisse alémanique. Le projet propose de réinterpréter cette typologique en trois « actes » en offrant les qualités spatiales et programmatiques contemporaines et en intégrant le bâti dans le site existant.

 

type de mandat : Concours ouvert

maître d’ouvrage : ville de Neuchâtel

période de l’étude : 2020

programme : école primaire pour 8 salles de classe, salle de gymnastique double

architecture : Raum404

paysage : Lucile Ado

image: The Third Image

urban design

Concept Directeur,

Chamblioux - Bertigny

A l’instar de Fribourg et la Sarine, le Grand Fribourg a besoin d’un élément paysager puissant capable de véhiculer son identité et de structurer un transformation vers un futur résilient...

A l’instar de Fribourg et la Sarine, le Grand Fribourg a besoin d’un élément paysager puissant capable de véhiculer son identité et de structurer un transformation vers un futur résilient. À ce titre, un Grand’Parc pourra être un espace de cohésion sociale, qui renoue avec les valeurs écologiques et qui fédère le bâti. La constitution de cet espace public majeur est possible par la couverture de l’autoroute jusqu’à la limite de la jonction de Fribourg-Sud, ce qui permettra de constituer une topographie nouvelle qui permettra la mise en œuvre de continuités paysagères. Ce parc sera le support d’une série de programmes et usages renforçant sa connexion à son voisinage et à l’agglomération : programmes relatifs à la santé, terrains de sports, centre sportif régional, agriculture urbaine…

Les limites de cet espace public majeur, considérées comme intangibles, sont formalisées dès la phase initiale du projet par la plantation de pépinières destinées à la plantation du parc, qui définissent des lisières plantées. La mise en oeuvre du parc se fera quant à elle par étapes successives en fonction de la progression de la couverture de l’autoroute, préalable nécessaire à son usage sans être gêné par le bruit.

Deux polarités structurantes sont définies de part et d’autre du parc : le pôle santé en sa limite sud, et la polarité de la Chassotte en sa limite nord. Le pôle santé s’inscrit dans la continuité du secteur de Moncor, et valorise les synergies avec le nouvel hôpital de soins aigus, implanté le long de l’autoroute, tandis que la polarité mixte de la Chassotte s’implante sur la couverture de l’autoroute et se déploie en direction du parc avec des programmes mixtes à vocation principalement résidentielle, et vers la gare de Givisiez, à travers un processus progressif de revalorisation urbaine.


L’accessibilité à ces deux polarités de développement est renforcée par l’implantation de nouveaux axes forts de transports publics, l’un sur la route de Villars, l’autre sur la route Jura, complétés par un réseau renforcé de connexions mobilités douces.


type de mandat : Mandat d‘étude parallèles, en procédure sélective, projet adopté pour l‘élaboration de l‘image directrice

maître d’ouvrage : Ville et Canton de Fribourg

période de l’étude : 2019 - 2020

programmes : structure des espaces publics, structure hospitalière cantonale, secteur de production industriel et artisanal, habitat mixte et équipements publics

taille du site : 80ha

architecture et urbanisme : Raum404

urbanisme opérationnel : Topos urbanisme

architecture du paysage : Lorenz Eugster

environnement : Biol Conseils

mobilité : mrs partner

immobilier : Losinger Marazzi

génie civil : SD Ingénierie

prestations effectuées : pilote, concept urbanistique et territorial, stratégie et hiérarchie des espaces extérieurs, stratégie mobilité et stationnement, approfondissement typologique pour les équipements publics

project adopted!
urban-design

Condémines, Sierre

La patinoire de 5000 places offre la chance de donner au secteur des Condémines un caractère nouveau et une centralité. Un axe de mobilité...

La patinoire de 5000 places offre la chance de donner au secteur des Condémines un caractère au site et une centralité nouvelle. Un axe de mobilité douce traverse le site du Nord au Sud. Les accès des équipements publics sont distribués le long du passage des Halles qui est ainsi animé tout au long de la journée. L’école d’Art, l’école primaire, la patinoire, le centre culturel Movimax, mais aussi les bureaux de l’édhéa et le théâtre de la ville, constituent les éléments identitaires forts du site. La patinoire positionnée le long des chemins-de-fer s'offre aux visiteurs telle une porte de la ville. Un nouveau passage sous-voie désenclave le site au nord.

Le nouveau quartier des Condémines offre une richesse typologique et une variété de modèles d’investissement. Un accent urbain à proximité de la patinoire marque la centralité du quartier. Un îlot mixte offre des logements pour étudiants et pour les sportifs du hockey Club de Sierre ainsi que du commerce de proximité. Au Sud, le long de la route cantonale, des ateliers et des bureaux trouvent des synergies avec le Technopôle, connecté au site désormais par le voie-verte Sierre-Chippis. 



type de mandat : mandat d'études parallèles

maître d’ouvrage : ville de Sierre

période de l’étude : 2019

programme : patinoire 5000 places avec deuxième piste et piste de curling, école primaire, école d‘art, logements, tertiaire. Activités commerciales et artisanales, structure et maillage des espaces publics

taille du site : 20ha

prestations effectuées : structure des espaces, concept urbanistique, stratégies et hiérarchie des espaces extérieurs, stratégie mobilité et stationnement. Approfondissements typologiques pour les équipements publics

architecture et urbanisme: Raum404

project adopted!
architecture

Cœur du Village, Arbaz

Le hameau de Onnaz et le village d’Arbaz, présentent les caractéristiques du village de coteaux du valais avec des espaces de rues bien définis... 

Le hameau de Onnaz et le village d’Arbaz, présentent les caractéristiques du village de coteaux du valais avec des espaces de rues bien définis et minéraux. Là où jadis étaient des marais, il y a toujours un cœur vert qui dialogue avec le Grand Paysage. Le projet propose de renforcer le caractère villageois par une implantation précise des nouveaux équipements publics, et de libérer des voitures et du bitume la centralité verte pour en renforcer les caractéristiques naturelles. 

La nouvelle centralité villageoise est le pivot au cœur des nouvelles infrastructures communales qui sont : l’ancienne salle de gymnastique au nord accueille la maison intergénérationnelle, l’espace dédié à l’UAPE et aux activités des séniors, la crèche définis un nouvel espace partagé par les enfants, les résidents et les séniors, au centre la surface commerciale à l’entrée du village, offre la possibilité de boire un café en attendant le bus. Le centre médico-social, la salle communale et l’épicerie, s’adressent au nouveau centre du village. L’aménagement avec une fontaine et l’ombre d’un arbre est propice à l’échange social. Finalement le nouvel axe public débouche sur la nouvelle salle paroissiale.

Autour de la place des Marais, deux espaces disponibles pour tous viennent compléter la continuité verte du plateau. La place de jeux devant la place des Marais reprend la typologie des jardins du village. Un muret bas délimite l’espace et offre des endroits pour s’asseoir. Un jeu d’eau est relié par une pompe au trop plein du Lavoir. Plus à l’est, les potagers communs sont disponibles pour les nouveaux logements ainsi que pour les habitants du village et un espace éducatif est mis à disposition de l’école. Au centre du jardin un point d’eau et une table de pique-nique offrent un lieu de détente. Encore plus à l’est une prairie est laissée libre comme espace de jeux. Sur tous ces espaces, des arbres fruitiers sont plantés et un maximum des surfaces sont ensemencées. 



type de mandat : mandat d’étude parallèles en procédure sélective

maître d’ouvrage : administration communale d’Arbaz

période de l’étude : 2018

programme : école primaire et crèche, logements protégés, logements en PPE et en location, commerce de proximité, stationnement mutualisé 

taille du site : env. 8ha

surface bâtie: 2'000m2 logement y compris protégés, 200m2 surface commerciale

prestations effectuées : développement typologiques des logements et des équipements publiques, interface des espaces publics et des rez-de-chaussée, développement volumétrique et concept spatial du village.

architecture et urbanisme : Studio Brühlmann Loetscher Buson

personne responsable : Oscar Buson

paysage: bbz bern

mobilité: IBV Hüsler

Projet finaliste
urban-design

Chantier Bethlehem West, Bern

Das Konzept geht von der Analyse der fragmentierten Stadt aus und verfolgt als Leitidee die Stärkung der „Identität durch Diversität“. Prinzipien wie die Orthogonalität...

Das Konzept geht von der Analyse der fragmentierten Stadt aus und verfolgt als Leitidee die Stärkung der „Identität durch Diversität“. Prinzipien wie die Orthogonalität, die Ost-West-Verbindungen, die historischen Beziehung in der Diagonale über die Gleise und ein Netz aus Freiraumbeziehungen und -trittsteinen sind für das Konzept wegleitend. Ein wesentliches Element ist die Bildung eines neuen Zentrumsbereichs zwischen Migros und Bernasconi.

Der Zentrumsvorschlag wird unterstrichen durch eine neue Begegnungszone und eine bewusste Anordnung der Nutzungen von Jugendzentrum, Hotel, Band Genossenschaft und Migros-Hauptzugang. Ein Kontinuum von Freiräumen und Neubauten schafft einen informellen, multi-funktionalen Ort und fördert soziale Kontakte, Diversität und Aneignung. Das Ziel ist, differenzierte programmatische Freiräume zu schaffen, welche von den umliegenden neuen Nutzungen beeinflusst und belebt werden. Eine feinmaschige Verteilung von Plätzen und das Fußgänger Netz verbinden die neuen Grossräume.

Die Bebauung orientiert sich am ortstypischen rechtwinkligen Raster. Die Typologien des neuen Wohnquartiers Brünnen werden entlang der Riedbachstrasse im Bernasconi-Areal weitergeführt. Das Team schlägt zwei Hochhausscheiben im Gleiskorridor vor, ansonsten wird zur Vermeidung von Massstabssprüngen mit bestehenden Gebäudetypen und mittelhohen Bauten mit vier bis acht Geschossen gearbeitet.

Der Vorschlag gliedert das Bernasconi-Areal in drei Bereiche: der südliche Wohnanteil, der mittlere Produktionsbereich und das neue Zentrum mit öffentlichen Nutzungen an der Strasse. Das Migros-Areal wird.



verfahren: Studienauftrag mit Präqualifikation

auftraggebern: Stadt Bern, Stadtplanungsamt, Carlo Bernasconi AG, Genossenschaft Migros Aare

zeitraum: 2018

geplante nutzungen: Öffentliche Freiräume, Strassenräume, Siedlungsfreiräume, Wohnen, Gewerbe, Verkaufs- und Dienstleistungsnutzflächen, Einkaufscenter, Gemeinschaftsnutzungen, Tramdepot, Verkehrskonzept

grösse: 20ha

architektur und stadtplanung: Studio Brühlmann Loetscher Buson

verantwortliche person: Oscar Buson

landschaftsarchitektur: Lorenz Eugster Landschaftsarchitektur und Stadtplanung

verkehr: mrs partner

soziologie: Zimraum

architecture

Rüttimann-Areal, Siebnen 

Siebnen hat sich ursprünglich entlang wichtiger Strassen- und Flussräume entwickelt; diese Räume sind heute noch von Bedeutung...

Siebnen hat sich ursprünglich entlang wichtiger Strassen- und Flussräume entwickelt; diese Räume sind heute noch von Bedeutung; Zentrumsfunktionen sind hier aufgereiht. Neben der gut entwickelten Glarnerstrasse dürfte in Zukunft, mit einer noch besseren S-Bahn-Erschliessung, die Bahnhofstrasse mehr Bedeutung bekommen; ein «Shortcut» mit einer neuen Brücke über die Wägitaler Aa bindet die «Siebnerei» an diese Achse an und stellt indirekt eine zusätzliche Verbindung zum Dorfzentrum her. Langfristig soll die «Siebnerei» auch über die Zürcherstrasse attraktiv mit dem Dorfzentrum verbunden werden; bauliche Entwicklungen entlang der Kantonsstrasse sollten in Zukunft darauf Rücksicht nehmen und damit die «Siebnerei» an die eigentliche Kernzone direkt anbinden.

Entlang der Wägitaler Aa könnte in Zukunft ein Industrie(lehr-)pfad entstehen; über die neue Brücke ist das Rüttimann-Areal an diesen Weg angebunden. Die «Siebnerei» wird auch in Zukunft das westliche «Eingangstor» zu Siebnen bilden; mit dem Erhalt der markanten, räumlichen Torsituation bleibt diese Situation unverändert.  

Die Nord-Süd-Achse, von der Brücke bis zum Fabrikweg im südlichen Arealteil, bildet das neue städtebauliche Rückgrat; entlang dieser Verbindung gibt es sowohl im nördlichen als auch südlichen Arealteil je eine neue «Mitte» als zentrale Aufenthalts- und Begegnungsorte.

Die Zürcherstrasse ist und bleibt ein strukturierendes städtebauliches Element; die Bushaltestelle mit mittigem Fussgängerstreifen ist am Schnittpunkt mit der neuen Langsamverkehrs-Nord-Süd-Achse.



verfahren: Wettbewerb auf Einladung 

auftraggeber: Rüttimann Immobilien AG

zeitraum: 2017-2018

geplante nutzungen: Grossverteiler Verkaufsfläche 1’000m2, Gastgewerbe, Gewerbe, Dienstleistung, Wohnen, Kultur

geschofffläche: 25’000m2

massnahmen: Neubau, Umnutzung, Umbau, Aussenräume, Verkehrskonzept

architektur und stadtplanung: Studio Brühlmann Loetscher Buson 

verantwortliche person: Oscar Buson

landschaftsarchitektur: graber allemann landschaftsarchitektur 

transformationsprozess: denkstatt

wirtschaftlichkeit: Nüesch Development

baungenieur: Jauslin Stebler Engineering 

urban-design

Zentrumsüberbauung, Sarnen 

Die bestehende städtebauliche Logik mit den strassenbegleitenden Bauten an den Rändern und den scheinbar zufällig angeordneten...

Die bestehende städtebauliche Logik mit den strassenbegleitenden Bauten an den Rändern und den scheinbar zufällig angeordneten Bauten im Innern der Strassengevierte wird fortgesetzt: Die Baulücke an der Brünigstrasse wird durch ein einzelnes Gebäude geschlossen und damit der Strassenraum als öffentlicher Hauptraum klar definiert. Im inneren Bereich bilden drei dicht zueinander stehende Wohnbauten ein Ensemble, in welches auch das Dillier-Haus eingebunden wird. Dank der feinkörnigen Bebauung bleiben wertvolle Durchblicke erhalten. Dem Rathaus als bedeutendstesBauwerk wird durch gebührenden Abstand und untergeordnete Neubauhöhen Respekt gezollt. Insgesamt kann so das historisch sehr wertvolle Ortsbild erhalten bleiben, die Verdichtung gelingt im Einklang mit dem Bestand.

Durch die Stellung der Bauten entstehen fünf unterschiedliche Aussenräume, die massgeblich zur Qualität der neuen Siedlung beitragen.

Zum Rathaus hin bietet der chaussierte Wasserplatz mit Sitzstufen an der Sarneraa attraktive Aufenthaltsmöglichkeiten sowohl für die Bewohner als für die Besucher des Zentrums. Der Platz ist Endpunkt der Uferpromenade und schafft als räumliches Scharnier den Übergang zum Dorfplatz.

Im Innern der Siedlung schafft der asphaltierte Eingangsplatz ein Ort der Begegnung für die Bewohner. Sämtliche Hauseingänge orientieren sich zum diesem Platz, auch derjenige des Dillier-Hauses. Hier befinden sich auch die Veloabstellplätze.



verfahren: Wettbewerb im selektiven Verfahren

auftraggeber: Kanton Obwalden, Bau- und Raumentwicklungsdepartement (BRD), Hoch- und Tiefbauamt

zeitraum: 2017

geplante nutzungen: Wohnen, kommerzielle Fläche, Administration

grösse: etwa 3'500m2

massnahmen: differenzierte Aussenräume, Garage Zugang, Strassenraum

architektur und stadtplanung: Arbeitsgemeinschaft Mirlo Urbano und Studio Brühlmann Loetscher Buson

verantwortliche person: Oscar Buson

landschaftsarchitektur: Lorenz Eugster Landschaftsarchitektur und Städtebau

urban-design

Près-de-Vidy, Lausanne

Les Près-de-Vidy sont un site stratégique du territoire lausannois. L‘excellente accessibilité en transports publics et la situation entre les hautes écoles et le centre ville...

Les Près-de-Vidy sont un site stratégique du territoire lausannois. L‘excellente accessibilité en transports publics et la situation entre les hautes écoles et le centre ville, sont propices au développement d'un écoquartier mixte et dense.

Cependant le site est délimité au Nord par une topographie escarpée qui enclave le site à Chavannes. A cela s‘ajoutent l‘autoroute et éa STEP au Sud, le cimetière monumental à l‘Est et la cité de la Bourdennette ainsi que la brettelle d‘autoroute à l‘ouest. 

Une passerelle généreuse relie le site à Malley et au Lac en passant par le nouveau centre. Cet axe de mobilité douce, est le nouvel axe structurant du projet capable de véhiculer une nouvelle identiée qui relie non seulement les programmes publiques au sein du site, mais aussi le site avec le "reste".  

Le site est composé de différentes typologies qui visent des publics cibles différenciés: le Cluster, première pièce du puzzle, offre un cadre dense et urbain pour des couples et des cadres qui veulent vivre urbain. La typologie de tours sur socle permet d'avoir une grande mixité programmatique dans un environnement contrôlé.



type de mandat : mandat d’études parallèles en procédure sélective

maître d’ouvrage : Ville de Lausanne

période de l’étude : 2017

programme : 180'000m2 SPd dont 85% de logements, 15% d'activités secondaire et tertiaire dont 3'000m2 de commerces

taille du site : 25ha

prestations effectuées : pilote du projet, concept urbanistique, coordination stratégique, phasage, 

responsable du projet : Oscar Buson

architecture + urbanisme : Studio Brühlmann Loetscher Buson

paysage : Oxalis architectes paysagistes associés

mobilité : mrs partner

durabilité : durable 


Projet retenu
urban-design

Point-du-Jour, Genève

Le quartier pavillonnaire Point-du-Jour est un des derniers « bastions » de basse densité au cœur de Genève. Selon la stratégie de développent de la ville...

Le quartier pavillonnaire Point-du-Jour est un des derniers « bastions » de basse densité au cœur de Genève. Selon la stratégie de développent de la ville, il faut envisager une densification correspondant 6 fois la densité actuelle. Au vu de la multitude de propriété et la difficulté de coordonner une telle densification, la stratégie choisie est celle du « bottom-up ». Le projet parcourt les possibilités de densification à l’intérieur de la parcelle afin de permettre une flexibilité maximale et un phasage qui ne compromet trop lourdement les qualités des espaces extérieures existants. 

Pour garantir une cohérence d’ensemble un type de ville adaptable a été développé ici, un type qui pourrait être appliqué a de nombreux sites pavillonnaires de ce type. Puis ce type de ville, la ville damier, trouve son assise dans des règlement spécifiques l’adaptant ainsi au lieu. Un axe transversal augmente la perméabilité du site au parc existant. Des bâtiments plus élevés émergent des programmes ouverts au publics. Alors que la morphologie urbaine cherche une unité, le cœur du quartier est moins dense. On distingue 5 typologies de logements : des villas urbaines au cœur du quartier avec un logement par étage, des plots avec deux logements par étage, des triplex mitoyens avec la possibilité d’accueillir des activités au rez-de-chaussée, des plots-tours aux limites de l’axe traversant, des barres de logements aux abords viaires avec des logements traversant.



type de mandat : mandat d’études parallèles en procédure sélective

maître d’ouvrage : ville et canton de Genève

période d’exécution / de l’étude : 2016 - 2017

programmes : essentiellement du logement, 5 à 10% d’activités type commerces de proximité, crèche, locaux communs. IUS 1.2

taille du site : 3.6ha

prestations effectuées : pilote de projet, conception urbanistiques, structure des espaces extérieurs, approfondissements typologiques, phasage 

responsable du projet : Oscar Buson

architecture et urbanisme : Studio Brühlmann Loetscher Buson

paysage : Lorenz Eugster architecture du paysage et urbanisme

architecture

Art-Apart, Berlin

Bathrooms and storage are hidden behind white panels inside this Berlin apartment that Raum404 has recently renovated, allowing it to be used as a home and a gallery...

Bathrooms and storage are hidden behind white panels inside this Berlin apartment that Raum404 has recently renovated, allowing it to be used as a home and a gallery.

The 130-square-metre flat, which is located on the first floor of a typical 19th-century Berlin apartment block, is owned by an artist who does not live in the city permanently.

Swiss studio Raum404 was tasked with designing a flat that could be used privately as a home, but could also be opened up to the public for exhibitions.

In response, the architects kept the interior of the apartment as spacious and minimal as possible by hiding many components behind white doors.

"When the cabinets are closed, the space is completely white, abstract and neutral," architect Oscar Buson told Dezeen. "So the relationship between the piece of art and the spectator is as direct as possible."

The architects knocked down several walls to create a large open-plan space at the front of the building, which can act as an exhibition space.

They retained the 3.5-metre-high ceilings, as well as four full-height windows and a door that leads out to a small balcony with handmade cement tiles.

"We decided to reinforce the classical character of the apartment," said Buson. "This kind of ‘hôtel particulier' exhibition space is complete missing today in a very alternative city like Berlin."

One end of this space is occupied by a simple kitchen with white cabinets and a black granite alcove. The only piece of furniture in the kitchen is a freestanding granite worktop with triangular steel legs, intended to be easily moved.

In the entrance hall, further storage and a bathroom are hidden behind white panels. One of these acts as the door to a bathroom, which has a black tiled floor, black-painted walls and steel fittings.

Olivia Mull, online Dezeen; London, 2017



verfahren: direkter Auftrag

zeitraum: 2014-2017

geplante nutzungen: Wohn- und Ausstellungsraum 

grösse: 130m2

massnahmen: Umbau

verantwortliche person: Oscar Buson

architektur : Raum404

bauüberwachung : Malte Wittenberg

urban-design

Quartier de l'Etang, Genève

Le nouveau Cycle d’Orientation de Vernier est une structure vivante qui évolue avec le temps. Le volume compact, se détache des typologies... 

Le nouveau Cycle d’Orientation de Vernier est une structure vivante qui évolue avec le temps. 

Le volume compact, se détache des typologies d’habitation et marque un caractère particulier. L’implantation du volume génère au sud un espace pour le préau qui devient une place publique aux heures et dans les mois où l’école est fermée. 

La façade végétalisée protège l’enveloppe vitrée qui abrite les programmes publics. Le nouvel équipement public de Vernier fait partie des espaces publics existant et en complète son maillage. Les plantes grimpantes plantées au sol prolongent les qualités climatiques et spatiales du Parc des Tritons attenant. 

Les quatre escaliers de fuite extérieurs donnent accès aux jardins potagers sur la toiture.

perméabilité programmatique

Un Hall d’entrée traverse le bâtiment et relie le parc des Tritons au préau. Aux deux extrémités, une double hauteur relie l’espace du hall au foyer de l’école. Le Hall est aussi un espace tempéré et flexible qui peut être utilisé pour des événements exceptionnels du quartier. 

Continuité des espaces 

Un foyer généreux au premier sous-sol est accessible par un escalier public. Cet espace d’accueil distribue les programmes de grande utilisation publique tels que l’Aula, les gradins et l’espace de musculation. Des grandes surfaces transparentes permettent d’entrevoir les différents espaces. Il en résulte un foyer animé et mis en scène par les programmes multiples. 



type de mandat : mandat d’étude parallèles en deux phase

maître d’ouvrage : Ville de Vernier 

période de l’étude : 2016

programmes : groupe scolaire de 16 classes, triple salle de gymnastique, restaurant scolaire, centre de quartier, espace de vie enfantine, espace socio-culturel, ludothèque, centre d‘arts martiaux

surface de plancher : 12’500m2

prestations effectuées : conception architecturale et climatique, étude typologique 

responsable du projet : Oscar Buson

architecture : Raum404

ingénieur : Basler&Hofmann

cvse : Amstein-Walthert

2ème rang
urban design

Cartographie tpg, Genève

La complexité de la cartographie des TPG réside dans une multitude de plans à la fois géographiques et schématiques...

La complexité de la cartographie des TPG réside dans une multitude de plans à la fois géographiques et schématiques. Les plans urbain et périurbain et du centre étaient organisés sur une base purement géographique. Le centre-ville, avec notamment les arrêts Cornavin, Bel-Air et Rive, offraient une forte densité de lignes qui graphiquement se superposaient et ce qui rendait difficile la lecture.

Ce projet nait d’un « coup de gueule ». Incapable de s’orienter correctement dans la complexité des cartes de transports publics genevois en vigueur jusqu’en 2014, Oscar Buson contacte les transports publics genevois. Suite à quelques échanges et à une proposition spontanée, le duo Buson-Forgacs obtient le mandat pour la conception graphique du réseau de transport publics genevois, de Annemasse et de Coppet. Suivront par la suite les Cartes des Zone destinée au choix tarifaire, la Carte Nocturne et la Carte du Soir. 



maître d’ouvrage : Transports Publics Genevois

période de l’étude : 2014

taille du site : Canton de Genève et France Voisine 

prestations effectuées : conception stratégique de la communication visuelle cartographique, mise en cohérence graphique en langage schématique semi-géographique des plans existants de : réseau urbain, périurbain, Noctambus et tarifaire. 

responsable du projet : Oscar Buson

urbanisme : Raum404

graphique : Andrea Forgacs

architecture

Nine-Degrees, Berlin 

Steel sections form triangular frames for mirrors and matching furniture at a minimal hairdressers in Zurich by local studio Raum404...

Steel sections form triangular frames for mirrors and matching furniture at a minimal hairdressers in Zurich by local studio Raum404.

Raum404 designers Oscar Buson and Simona La Gioia created mirrors, stools, tables and a console exclusively for a salon and barbershop in the Swiss city.

Based on the shape of a children's chalkboard, the double-sided mirrors are mounted on 15-millimetre square steel frames.

The designers named the collection Nine Degrees after the size of the acute angle formed where the slanted mirrored panels meet at the top.

"This angle allows a perfect reflection of the subject by bringing him in a close relation between his own intimacy and the surrounding space," said Buson.

Small stools and tables have the same profiles as the bottom of the mirrors. Their waterproof wood-composite board surfaces are positioned just below the lower edges of the mirrored panels, so they tuck neatly underneath the frames when not in use.

Taller tables have an inverted frame that gets wider towards the top, and the surfaces are covered with the same material.

"The shape based on a reverse classical frame gives an incredible lightness to the table," Buson said. "The reinforced marble board seems floating against natural weight forces."

The freestanding furniture allows the salon owners to reconfigure the otherwise open space to suit their needs.

Materials were chosen to contrast with the salon's white-painted walls and herringbone-patterned wooden flooring.

Dan Howarth, Dezeen Magazin.



verfahren: direkter Auftrag

auftraggeber: Simona La Gioia

zeitraum: 2015

geplante nutzungen: Ausstattung einen Frisörsalon, Spiegel, Rezeption Tisch, Hocker und Tische.

grösse: 40m2

verantwortliche person: Oscar Buson

architektur und design: Raum404

stahlarbeit: Jan Bünnig

photographie: Pit Brunner

urban-design

Eplatures, La Chaux-de-Fonds

Ce qui depuis longtemps était appelé « Loft Espace » était à l’origine une menuiserie. Une première bâtisse du début du XXème siècle et une annexe des années ’30 composent un espace ouvert surmonté par un appartement privé...

Le site de l’ancienne Scierie des Eplatures fait partie d’une bande de développement à densifier et requalifier, entre le boulevard des Eplatures / la rue du Locle et la ligne de chemin de fer. Une nouvelle halte RER est planifiée à l’extrémité du site, augmentant son attractivité et son accessibilité par le transport public. Étant propriétaire du terrain, la ville de La Chaux-de-Fonds vise à établir un plan de quartier pour y faire construire des logements ainsi qu’un bâtiment pour l’administration cantonale.

Le projet est caractérisé par deux îlots ouverts. Les bâtiments sont organisés autour des espaces végétalisés, offrant des espaces de détente communautaires pour les futurs habitants et employés. Le bâti est distingué en deux fronts : un front de rue fermé et un front souple du côté du chemin de fer, ouvrant le quartier vers la tourbière au sud. Le bâtiment de l’administration d'une hauteur de 30m, offre un accent urbain dans le tissu urbain et régule l'espace au croisement du boulevard des Eplatures avec l’avenue des Forges. L’orthogonalité du plan se réfère au système en damier caractéristique du centre-ville.

Le long du chemin de fer, le « chemin des rencontres » offre un espace informel généreux qui est appropriable par les ateliers et l'artisanats au rez-de-chaussée. Entre les deux îlots, le « passage de l’ancienne Scierie », espace public majeur en forme de Z, offre deux espaces de référence : un parvis pour l’administration cantonale ainsi qu’une placette de quartier, petit espace aux dimensions réduites en plein sud, idéal pour les pauses de midi et d’autres usages du quartier.

Le « passage de l’ancienne Scierie » est dédié aux piétons et vélos. L’accès au site en voiture se fait uniquement par la rue de la Fiaz au nord-est du site, où se trouve l'accès au parking souterrain mutualisé. Le « chemin des Rencontres » le long des voies de chemin de fer est aménagé en zone 20. 



type de mandat: mandat d'études parallèles

maître d’ouvrage: ville de la Chaux-de-Fonds

période d’exécution: 2014-2015

programmes: administration communale, restauration, commerces, ateliers, logement, stationnement, espace extérieurs

taille du site: 2ha

prestations effectuées: stratégie urbaine et architecturale, phasage, coordination des espaces publics et privés

responsable du projet: Oscar Buson

pilote : Feddersen&Klostermann, expert en deuxième phase

architecture: Raum404 + Brühlmann Loetscher Architektur und Stadtplanung

mobilité: mrs partner

1er Rang, avec suite au mandat
urban-design

Europan 13,

Genève

The residents should have a real interest in the evolution of their area and therefore experience a sense of liberty to develop as they see fit...

The residents should have a real interest in the evolution of their area and therefore experience a sense of liberty to develop as they see fit. As a result the residents will be able to both keep their homes and build on their plots if they wish.

A system applied to the plot

The YOTOK system recommends starting with the development of private plots according to the initiative of the owners and is based on opportunities to develop public spaces in the blocks.

By creating a development system for the plot the YOTOK system seeks to meet the morphological and social diversity that constitutes the substrate of the evolution of the neighbourhood.

The Yotok System. The Adaptable City

In addition to the development of the plots, Land owners have to share their long term goals to ensure that the primary urban infrastructure is created. This is necessary to allow everyone to take advantage of future opportunities. This primary infrastructure will also take advantage of the value of the existing vegetation that must be preserved as much as possible.

The step of defining the primary urban infrastructure will be organized by the local authorities through workshops, with all those concerned, on a sector by sector basis. At the end of the workshop each owner will know how many of m2 can be built and under what conditions. The large range of existing plots means that owners can not all equally densify. However the YOTOK system provides solutions to enable those who wish to increase density with a BONUS system.



type de mandat : Concours ouvert

maître d’ouvrage : Europan 

période de l’étude : 2015

programmes : logements et tertiaire, espaces publics et privés

taille du site : 4.5ha

prestations effectuées : stratégie de densification en zone de villas 

architecture et urbanisme : Raum404 et Markus Zimmerman, association de bureaux

illustration : Andrea Forgacs

architecture

Loft Espace, Sierre

Ce qui depuis longtemps était appelé « Loft Espace » était à l’origine une menuiserie. Une première bâtisse du début du XXème siècle et une annexe des années ’30 composent un espace ouvert surmonté par un appartement privé...

Ce qui depuis longtemps était appelé « Loft Espace » était à l’origine une menuiserie. Une première bâtisse du début du XXème siècle et une annexe des années ’30 composent un espace ouvert surmonté par un appartement privé. Plusieurs rénovations ont compromis une lecture claire des espaces. Le projet consiste dans une intervention unique en bois, un meuble qui accueille les nouvelles fonctions nécessaires à l’habitation : une des armoires parois définissent les chambres à coucher, une entrée surelevée avec un WC séparé et finalement une cuisine. 

Le caractère industriel a été mis en valeur en mettant à jour la structure de béton de l’extension. Un nouveau bar en béton brut dialogue avec le plafond. Une partie des tubes de chauffage sont recyclés pour construire la pergola extérieure en mettant en dialogue ainsi l’intérieur au jardin. 



type de mandat: Mandat direct

période d’exécution: 2013

programmes: logement, espace extérieurs

taille du projet: 120m2

prestations effectuées: concept architectural, permis de construire, plans d’exécution, suivi de chantier 

responsable du projet: Oscar Buson

architecture: Raum404

- 2020 -
Consultation Grand-Genève, Genève
urban design

Consultation urbano-architecturale et paysagère pour la transformation écologique des territoires urbains. Avec Università della Svizzera Italiana, Giulia Scotto, Lorenz Eugster , Emch+Berger Bern, Drees&Sommer

- 2020 -
Chamblioux-Bertigny, Fribourg
urban design

Mandat d’études parallèles avec candidature. Concept directeur. Avec mrs partner, Lorenz Eugster, biol conseils, Losinger Marazzi, sd ingénierie, Topos. 80ha

- 2019 -
«Earthly Architecture Beyond the Man-Nature Divide», Rome
talk

Talk in the 12th international critical theory conference, parallel session « Functionalism, Technology, and Ideology in Modern and Contemporary Architecture », Loyola University of Rome

- 2019 -
Loft-Garage, Gampel
architecture

 Direkter Auftrag. Umbau einer Autogarage in einer Ferienwohnung, 50m2

- 2019 -
Schulanlage Rütti, Gstaad
architecture

Ideenwettbewerb. Mit NOTAN OFFICE und Forster-Paysage.

- 2019 -
Pergola Tservetta, Sierre
architecture and design

 Mandat directe. Aménagement extérieur, 90m2

- 2019 -
Condémines, Sierre
urban design

Mandat d’études parallèles. Requalification d'une aire industrielle en éco-quartier. Implantation d’équipements publics, patinoire 5000 places, école primaire, logements, activités économiques. Conception espaces publics et stratégie stationnement. 20ha. 

- 2019 -
Explore, habiter la ville de demain, Genève
talk

Table Ronde autour de la première étape de la Consultation internationale du Grand-Genève. Pont de la Machine, Genève

- 2019 -
Maison Rouge, Sierre
architecture and urban design

Mandat directe. Plan de quartier, étude typologique logement et espaces extérieurs. 1ha. 

- 2018 -
architecture

mandat d’étude parallèles avec candidature. Architecture et urbanisme. Implantation d’équipements publics, école, crèche, logements protégés, PPE et locations, stationnement mutualisé, concept paysager et urbanistique. Avec bbz bern, IBV Hüsler, chez Studio Brühlmann Loetscher Buson

- 2018 -
urban design

Studienauftrag im selektiven Verfahren. Städtebau. Öffentlicher Raum, Gewerbe, kommerzielle Fläche, Erschliessungs- und Aussenraumkonzept. Mit Lorenz Eugster Landschaftsarchitektur und Städtebau, mrs partner, Zimraum, Durable, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson. 20ha. 

- 2018 -
Lot-D, Lausanne
architecture and urban design

Mandat d’étude parallèles. Architecture et urbanisme. Implantation d’une école primaire, EMS et logements. Pour l’équipe de KCAP Architects&Planners, avec d’ici là paysages et territoires, Drees&Sommer, chez Studio Brühlmann Loetscher Buson

- 2018 -
Dorfzentrum Ried-Brig, Ried-Brig
architecture and urban design

Ideenwettbewerb. Gestaltung des Dorfzentrum, Erweiterung und Neubau Primarschule und Gemeindehaus, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson

- 2018 -
Neugestaltung Heimplatz, Zürich
architecture

Studienauftrag im selektiven Verfahren. Unter der Projektführung von bbz bern, mit Emch+Berger Bern, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson 

- 2018 -
Untere Zäune, Zürich
architecture

Studienauftrag auf eigene Initiative. Verdichtung in inneres Stadtgebiet. Bei Studio Brühlmann Loetscher Buson

- 2017 -
Vordere Breite, Schaffhausen
urban design

Studienauftrag im selektiven Verfahren. Städtebau. Öffentliche Freiräume, Strassenräume, Siedlungsfreiräume, Sportplätze, Wohn-Gewerbenutzflächen, öffentliche Nutzungen, Verkehrskonzept. Mit SIMA BREER, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson.

- 2017 -
Seminar Rickenbach, Schwyz
architecture

Studienauftrag mit selektiven Verfahren. Öffentliche und private Freiräume, Turnhalle, Mehrzweckhalle, Schulhaus, Wohnnutzflächen. Arbeitsgemeinschaft mit Mirlo Urbano, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson.

- 2017 -
Crap Sogn Gion, Laax
architecture and urban design

Direkter Auftrag. Entwicklungskonzept Crap Sogn Gion. Mit Mirlo Urbano, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson

- 2017 -
urban design

Mandat d’étude parallèles avec candidature. Urbanisme. Établissement d’un concept directeur pour un éco-quartier. Avec Oxalis architectes paysagistes associés, mrs partner, Durable, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson.

- 2017 -
urban design

Mandat d’étude parallèles avec candidature. Établissement d’un concept directeur pour la densification d’un quartier de villa. Avec Lorenz Eugster architecture du paysage et urbanisme, mrs partner, chez Studio Brühlmann Loetscher Buson.

- 2017 -
Unit City, University of Chicago
talk

Talk in "Friction and the City", Weissbourd Conference. 

- 2017 -
Hauptbahnhof Süd, Solothurn
architecture and urban design

Studienauftrag. Architektur und Stadtplanung. Bahnhofplatz Süd, Depot RBS, Personenunterführung, ENTER-Museum, Standort Höhere Fachschule, Wohn-Gewerbe-Verkaufs- und Dienstleistungsnutzflächen. Mit der Federführung von Feddersen&Klostermann, Studio Brühlmann Loetscher Buson, Nipkow Landschaftsarchitektur, TEAMverkehr.zug. Solothurn. 

- 2016 -
architecture

Concours ouvert. Architecture. École primaire, crèche, salle de sport et de judo. Avec seforb.

- 2016 -
architecture

Direkter Auftrag. Umbau einer Altbauwohnung in Kreuzberg. Mit Malte Wittenberg Architektur. 140m2

- 2016 -
Caves Orsat, Martigny
architecture

Mandat Directe.Transformation d’une halle industrielle. 3'000m2

- 2017 -
architecture and urban design

Studienauftrag mit selektiven Verfahren. Architektur und Stadtplanung. Wohnen, kommerzielle Fläche und Verwaltung. Arbeitsgemeinschaft mit Mirlo Urbano, bei Studio Brühlmann Loetscher Buson.

- 2016 -
Susette, Genève
urban design

Mandat d’étude parallèles. Concept directeur, structuration spatiale, densification, logement, espaces publics, stratégie mobilité et stationnement. Avec Brühlmann Loetscher. mrs partner et Lorenz Eugster Architecture du paysage et urbanisme.

- 2016 -
M20, Berlin
architecture

International competition. Museum des XX Jahrhundert. Mit Alkistis Thoumidou, Gian-Maria Socci, Fabio Don. 

- 2015 -
Einrichtung JC, Berlin
design

Furniture set for an artist apartment

- 2015 -
Place du permier Août, Le Locle
urban design

Concours ouvert. Aménagement de la place de la Gare et du premier Août. Avec Johannes Heine. 

- 2015 -
Omnimedia, Bern
architecture

Direkter Auftrag. Umbau und Einrichtung Omnimedia Head Quarter. 200m2

- 2015 -
urban design

Densification d’une zone de Villa. Avec Markus Zimmerman et Léonard Gurtner

- 2015 -
Krematorium,Thun
architecture

Offener Wettbewerb. Neubau des Krematoriums und aussenraum. Mit LabSuite. 

- 2015 -
White Frontier, Martigny
architecture

Mandat directe. Avant-projet pour l’espace d’accueil d’une brasserie. 

- 2015 -
Unterdorf, Speicher
architecture

Städtebaulicher Wettbewerb für die Entwicklung des Unterdorfes in Speicher. Mit Brühlmann Loetscher Architektur und Stadtplanung. 

- 2015 -
Walka Schule, Zermatt
architecture

Direkter Auftrag. Vorstudie der Neubau einer Primarschule. 

- 2014 -
urban design

Mandat d’étude parallèles. Transformation du site des Eplature en un quartier mixte. Espace publics, logements, activités (artisanat, tertiaire, administration cantonale), stationnement. Avec Brühlmann Loetscher, mrs partner, paysagestion, Feddersenn&Klostermann.

- 2014 -
Plateau d’Agy, Granges-Paccot
urban design

Studienauftrag mit selektiven Verfahren. Städtebauliche Entwicklung des Gewerbe Gebietes ‘Plateau d’Agy’ in einem gemischten Quartier. Wohnen, Gewerbe, Aussenraum, Erschliessungskonzept. Mit Brühlmann Loetscher Architektur und Stadtplanung. paysagestion, mrs partner, Pierre Feddersen, Fahrländer Partner. 

- 2014 -
CarBarn, Horgen
architecture

Direkter Auftrag. Vorstudie Umbau Gewerbe in einem Autosalon

- 2014 -
Kleinwabern, Köniz
architecture and urban design

Ideenwettbewerb. Verdichtungskonzept. Wohnen und Bürofläche. Mit mrs partner und Alessandra Ferrari. 

- 2013 -
Blue Factory Cardinal, Fribourg
architecture and urban design

Concours d’idée. Avec Léonard Gurtner et saas. 5ème prix

- 2013 -
architecture

Mandat directe. Transformation d’une ancienne scierie en logement familial. 

texte : Claire-Lize Droz, online Archinfo.ch, Groupe ESH Médias, Neuchâtel, 2015

Hochparterre Wettbewerbe 4/2015, Hochparterre Verlag, Zürich, 2015

Hochparterre Wettbewerbe 4/2013, Hochparterre Verlag, Zürich, 2013

Carte Blanche, Modulor n°1, NZZ, Zürich, 2009

Le Carré Bleu, Napoli, 2008

Volume n°14, Amsterdam, 2007

exhibition of the furniture set "Nine-Degrees", Ljubljana, 2015

text : Oscar Buson, do.co.mo.mo Journal 43, edition docomomo_international , Lissabon, 2010, p74-77

text : Olivia Mull, online Dezeen; London, 2017 

text: Lea Zeitoun, online Designboom, Milan, 2017 

Hochparterre 1-2/16, Hochparterre Verlag, Zürich, 2016 

Text: Marcel Bächtiger, online Hochparterre, Zürich, 28.01.2016 

Text: Silvia Steidinger, online Das Ideale Heim Blog; Archithema Verlag, Basel, 2016 

text: Eunkyoung Choi, Deco-Journal, Seoul, 2016 

online Wettbewerbe aktuell, Freiburg, 2015 

planification territoriale

La planification à la grande échelle est devenue fondamentale dans la gestion des ressources locales. Nous développons des visions aux échelles régionales afin d’en extraire les principes essentiels capables de fédérer la transformation dans un laps de temps incertain. La planification à la grande échelle se distingue par une complexité relative aux limites géographiques et politiques. Elle appartient au domaine intercommunal et devient ainsi le support décisionnel des autorités locales. Notre rôle consiste dans le pilotage d’équipes interdisciplinaires avec notamment un spécialiste en paysage et environnement, en mobilité, économie et programmation ou encore sociologie. Nous établissons un concept de planification territoriale, qui permet une transformation coordonnée des sites de développement et une vision d’ensemble cohérente. Nous faisons aussi des études approfondies sur la transformation et la régénération urbaine jusqu’à la conception des espaces et des ambiances fortes, capables de véhiculer des identités nouvelles ancrées dans le territoire.  

études urbaines et aménagement local

Les nouveaux sites de développement sont de plus en plus convoités. La sauvegarde des ressources naturelles nous oblige à repenser les tissus urbains existants. Les questions de densification, de bonne accessibilité, de qualité thermique des espaces de vie, ainsi que de la bonne intégration typologique dans les paysages urbanisés sont au cœur de nos compétences. Autant pour les autorités locales que pour les investisseurs privés, nous concevons des quartiers urbains en partant d’une analyse territoriale approfondie jusqu’au développement de typologies architecturales adaptées. Nos études urbaines sont élaborées au sein de l’agence avec le soutien d’une équipe pluridisciplinaire, qui couvrent les domaines relatifs au paysage et à l’environnent, à l‘infrastructure et à la mobilité, à l’énergie ou encore au développement économique. Aux premières visions urbaines pourront se succéder les plans directeurs, plans guide, plans d’affectation, plans de quartier et les guides d’aménagement.

architecture

C’est à partir de la planification urbaine que nous concevons notre architecture. Peu importe la taille du programme et du site, la méthode de travail est rodée : une analyse approfondie du programme, un regard critique sur les typologies existantes et une recherche sur les aspects historiques, sociaux, constructifs et environnementaux. Nos études de faisabilité se font au départ par variantes, souvent par l’appuis de maquettes de travail. Tout au long du processus de travail, de l’avant-projet au projet définitif, nous établissons une collaboration étroite avec le maître d’ouvrage et les entreprises. Pour la réalisation de projets de plus grande envergure, nous nous associons avec des bureaux spécialistes afin de finaliser le projet dans les plus courts délais et dans les coûts impartis.

raumplanung

Planung im großen Maßstab ist für das lokale Ressourcenmanagement von grosser Bedeutung. Wir entwickeln Visionen auf regionaler Ebene, um wesentlichen Prinzipien herauszuarbeiten, die eine Transformation in einem grossen Zeitraum ermöglicht. Planung im großen Maßstab hängt mit geographischen und politischen Grenzen zusammen. Raumplanung ist ein Werkzeug für Behörden um die Entscheidungsfindung auf lokale Ebene zu ermöglichen. 

Unsere Aufgabe besteht darin, interdisziplinäre Teams zu leiten, zu denen Spezialisten für Landschaft und Umwelt, Mobilität, Wirtschaft und Soziologie gehören. Wir erarbeiten ein raumplanerisches Konzept, das eine koordinierte Umgestaltung des Entwicklungsgebietes und eine kohärente Gesamtvision ermöglicht. Wir führen auch eingehende Studien über die Umgestaltung und Erneuerung der Städte bis hin zur Gestaltung starker Räume und Atmosphären durch, die in der Lage sind, neue, im Territorium verankerte Identitäten zu vermitteln.  

städtebauliche studien und lokale planung

Neue Entwicklungsstandorte sind zunehmend gefragt. Der Schutz der natürlichen Ressourcen erfordert ein Umdenken im bestehenden Stadtgefüge. Die Fragen der Verdichtung, der guten Erschliessung, der thermischen Qualität von Wohnräumen sowie der guten typologischen Integration in urbanisierte Landschaften stehen im Mittelpunkt unserer Kompetenzen. Sowohl für lokale Behörden als auch für private Investoren entwerfen wir Stadtviertel, ausgehend von einer gründlichen territorialen Analyse bis hin zur Entwicklung angepasster architektonischer Typologien. Unsere städtebaulichen Studien werden innerhalb der Agentur mit der Unterstützung eines multidisziplinären Teams entwickelt, die die Bereiche Landschaft und Umwelt, Infrastruktur und Mobilität, Energie und wirtschaftliche Entwicklung abdeckten. Auf die städtebaulichen Bilder folgen Masterpläne, Richtpläne, Flächennutzungspläne, Quartierspläne und Planungsleitfäden.

 architektur

Von der Stadtplanung ausgehend entwerfen wir Architektur. Unabhängig von der Größe des Programmes und des Standortes ist die Arbeitsmethode erprobt: eine eingehende Analyse des Programmes, ein kritischer Blick auf bestehende Typologien und eine Untersuchung historischer, sozialer, konstruktiver und ökologischer Aspekte. Unsere Machbarkeitsstudien werden zunächst anhand von Varianten durchgeführt, die oft durch Arbeitsmodelle unterstützt werden. Während des gesamten Arbeitsprozesses, vom Vor- bis zum Endprojekt, bauen wir eine enge Zusammenarbeit mit dem Kunden und den Unternehmen auf. Für die Umsetzung umfangreicher Projekte arbeiten wir mit Fachplanern zusammen, um das Projekt in der kürzest möglichen Zeit und innerhalb der zugewiesenen Kosten abzuschließen.

oscar buson MSc Arch ETH SIA (1982) est un architecte italo-suisse. Pendant sa formation il y a acquis des connaissances internationales en architecture Il a suivi sa formation en architecture à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, à l’université technique de Dresde, et il a reçu son master en urbanisme à l’École Polytechnique Fédérale de Zurich (ETH). Oscar a effectué son travail de diplôme sous la supervision du Prof. Kees Christiaansen, avec lequel il a collaboré à Rotterdam et à Zurich (2008-2012). Son caractère polyvalent et son intérêt pour la recherche sont reconnus internationalement. Ses travaux ont notamment été exposés à la Biennale d’architecture de Rotterdam (2009) ainsi qu’à la Biennale du Design de Ljubljana (2015). Ses réflexions sur les questions relatives à l’urbanisme et au milieu de vie ont été présentées à la Weissbourd Conference, University of Chicago (2018) et à la Loyola University de Rome (2019). Oscar porte également un intérêt marqué aux questions environnementales et énergétiques, qu’il a eu l’occasion d’approfondir dans le cadre de la Consultation internationale du Grand-Genève (2020).

Fondateur de l’agence Raum404, active entre Berlin et Zurich, en 2013, il a aussi été fondateur et partenaire du Studio Brühlmann Loetscher Buson (2017-2019). 


lucile ado MSc Arch ENSAPVS / MAS Urb EMU (1987) est une architecte-urbaniste française. Après un diplôme d’architecte obtenu à Paris en 2011, Lucile poursuit ses études avec un master international spécialisé en urbanisme (European postgraduate Masters in Urbanism) qui lui permet d’étudier à l’UPC Barcelone (ES), KU Leuven (BE) et l’IUAV de Venise (IT) où elle soutient un mémoire de recherche supervisé par la Professeur Paola Viganò. Lucile travaille ensuite en architecture et urbanisme en France (Reichen et Robert & ass. - Devillers & ass.) en Suisse (GGau) mais également en Afrique (Continuum). En 2018, elle ouvre une activité indépendante suite à un premier prix au concours Europan 14 à Toulouse, pour qui elle travaille ensuite à l’élaboration d’un masterplan de 150ha. En 2019, elle remporte une seconde fois le concours Europan, sur le site de La Cabucelle à Marseille. Ses travaux ont notamment été publiés dans la revue l’Architecture d’Aujourd’hui (2020) et le Moniteur (2019). Lucile rejoins Raum404 en 2020.


anciens: Panaiotis Coucopoulos (Studio BLB), Léonard Gurtner, Andrei Jugarean, Marie Page, Marina Tsintzeli (Studio BLB)



oscar buson MSc Arch ETH SIA (1982) ist ein italienisch-schweizerischer Architekt. Während seiner Ausbildung erwarb er internationale Architekturkenntnisse an der Polytechnischen Schule Lausanne und an der Technischen Universität Dresden. Er studierte Architektur und Stadtplanung an der Eidgenössischen Hochschule in Zürich (ETH) und diplomierte bei Prof. Kees Christiaansen, in dessen Büro er anschliessend in Rotterdam und Zürich mitarbeiten konnte. 

Seine Vielseitigkeit und sein Interesse an Forschung konnte er international unter Beweis stellen: Seine Arbeiten wurden auf der Rotterdam Biennale (2009) der Ljubljana Design Biennale (2015) ausgestellt. Zudem wurden seine Überlegungen zu Fragen des Städtebaus und des menschlichen Lebensraumes auf der Weissbourd-Konferenz der University of Chicago (2018) und der Loyola-Universität in Rom (2019) vorgestellt und diskutiert. 

Oscar Buson hat den Stellenwert der Umwelt- und Energiefragen in der heutigen Gesellschaft erkannt, welche er im Rahmen der Greater Geneva International Consultation (2020) weiter untersuchen wird. 

Er ist Gründer der Agentur Raum404 (seit 2013; Berlin/Zürich) und war Gründer des Studios Brühlmann Loetscher Buson (2017-2019; Zürich).


lucile ado MSc Arch ENSAPVS / MAS Urb EMU (1987) ist eine französische Architektin und Stadtplanerin. Nach ihrem Abschluss als Architektin in Paris im Jahr 2011 setzt Lucile ihr Studium mit einem internationalen Postgraduierten-Master in Urbanismus (Europäischer Postgraduierten-Master in Urbanismus) fort, der es ihr ermöglicht, an der UPC Barcelona (ES), der KU Leuven (BE) und dem IUAV Venedig (IT) zu studieren, wo sie eine von Professor Paola Viganò betreute Forschungsarbeit unterstützt. Danach arbeitete Lucile in Architektur und Stadtplanung in Frankreich (Reichen et Robert & ass. - Devillers & ass.) in der Schweiz (GGau) und in Afrika (Continuum). Im Jahr 2018 eröffnet sie nach einem ersten Preis beim Wettbewerb Europan 14 in Toulouse eine unabhängige Tätigkeit, für die sie dann an der Ausarbeitung eines 150 ha großen Masterplans arbeitet. Im Jahr 2019 gewann sie ein zweites Mal den Europan-Wettbewerb auf dem Gelände von La Cabucelle in Marseille. Ihre Arbeiten wurden insbesondere in den Zeitschriften l'Architecture d'Aujourd'hui (2020) und Le Moniteur (2019) veröffentlicht. Lucile tritt Raum404 im Jahr 2020 bei.


ehmalige: Panaiotis Coucopoulos (Studio BLB), Léonard Gurtner, Andrei Jugarean, Marie Page, Marina Tsintzeli (Studio BLB)



herbartstrasse 3
ch - 8oo4 zürich

route de chalais 28
ch - 3965 Chippis

+41 44 510 33 93
info@raum404.ch